Le paresseux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le paresseux

Message par Feuillajaguar le Sam 26 Sep 2015 - 10:31

"Le paresseux" s'appelait réellement "Jicko". Tous les jours, il paressait. Il ne travaillait jamais, avait des notes catastrophiques en éducation et bâillait tout le temps.
Un jour, une créature nommée "La bête du travail" tomba sur Le paresseux (qui dormait)(en ronflant). Elle le réveilla et lui dit :

- Jicko, toi qui est si paresseux et qui passe tes journées à l'école buissonnière où ton seul loisir, est de te reposer et de ne rien faire, je vais te forcer à te réveiller !

Elle prononça une drôle de phrase avant de faire apparaître un portail.

- Franchis-le, poursuit-elle, derrière-lui se trouve le monde du travail. Tu devras y accomplir une mission -pas trop compliquée pour commencer- que l'on te donnera. Maintenant, vas, et dépêche-toi !
Et elle disparut.

Jicko pensa :

- M'en fiche, j'veux dormir moâ... rzz.. pe...tite fée... mauviette...Sleep

Il s'endormit et rêva de la fée du travail, qui le poursuivait avec mille tonnes sur le dos, et qui tentait de les déposer sur Jicko. Mais à cet instant, celui-ci se réveilla en hurlant affraid :
il tomba du lit et atterit dans le portail... !

Tout changea ; son lit se transformait en maison à grandes vitres que les massons, qui étaient issus des peluches, étaient en train de construire, d'aménager, d'occuper.
Les affiches de moto se transformaient en annonce pour les élections présidentielles...!
Son placard devenait un musée ou étaient accrochés sur les murs des animaux de toutes couleurs, les bras pendants.
Les billes se transformèrent en fleurs, les bonbons en mini-bonhommes qui se promenaient dans la ville.

Mais le plus étonnant dans toute cette histoire... La créature du travail n'avait pas donné le monde du travail ! Mais un monde normal, qui avait même un coin repos !

Tout de suite, Le paresseux alla vers cet endroit -à une vitesse comparable avec cette de la limace- et s'endormit, en ne faisant pas attention au bouton "Venez nous aider en faisant une mission qui vous sera confiée en appuyant ici".

Car oui, la fée avait tout bien calculé : si Le paresseux était vraiment trop paresseux, il allait aller se vautrer dans le coin repos sans jamais appuyer sur le bouton.

Mais ce que Le paresseux ne savait pas, c'est qu'au fur et à mesure des jours et des semaines qu'il passait dans ce coin étrange, il se dégradait, devenait gros, gras, sentait mauvais, etc. ...

Un jour, il se rendit compte de ce qu'il devenait, il appela la créature fée du travail, celle-ci répondit immédiatement à l'appel :

- Weugawde comment yé chouis gegenu, kécheuh qui m'awive ?!
- Le portail que je t'ai donné était volontairement dirigé vers une ville qui avait un coin repos. Je voulais voir si tu arrivais à dire "Non !" à ta paresse en appuyant sur le bouton mission, comme je te l'avais dit. Mais tu as décidé de rester un âne toute ta vie, qu'il en soit ainsi !

Et la fée repartit sans plus. Depuis ce jour, Jicko Le paresseux est obligé de travailler dur pour rattraper toutes les fois où il a paressé. Cela lui fera de bonnes années de leçon...

Feuillajaguar
Admin
Admin

Messages : 71
Points : 890
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation : 
Avertissement invisible (modos admins)

Voir le profil de l'utilisateur http://strateg-artist.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum