L'instrument enchanté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'instrument enchanté

Message par Feuillajaguar le Lun 26 Oct 2015 - 13:10

Cette histoire raconte la fabuleuse histoire de l'Instrument Enchanté... Prenez donc le temps de vous plonger dans ce rêve, et peut-être d'imaginer une suite...

Keylie était une fille au caractère détestable, misérable et en plus elle brisait totalement le bonheur et la joie de vivre à sa famille ; elle criait, elle hurlait, avait toujours tort mais voulait avoir raison, installait des seaux d'eau au-dessus des portes pour se venger lorsque l'on était pas d'accord sur une idée avec elle. En résumé, la pire petite que l'on aurait envie de jeter immédiatement par la fenêtre dès qu'on la voit...!

Ce jour-là, son frère -qui n'était pas comme sa sœur- reçut un courrier :

- Tiens ? Du courrier pour moi !

À ces mots, la vilaine fille du je-te-jette-par-la-fenêtre leva la tête, les yeux rouges de colère. Son frère a l'honneur de recevoir de douces attentions, du courrier,... Et elle ?!

Elle ouvrit violemment la porte et sortait des bruits tels des nuages qui lancent des éclairs sous la tempêtes et l'orage.

- Ça alors ! On m'invite à une fête ! Bientôt en plus ! Je suis très heureux !

À ce moment là les parent arrivèrent et emmenèrent Keylie au cinéma pour la calmer.

- Ma fleur ! dit le père.
- Mon chou ! dit la mère.

Car tous deux savaient que si Keylie n'entendait pas des mots doux pour elle toutes les trente secondes, ça pouvait mal tourner et virer au drame.

À la maison, tout se passa enfin bien. Le calme et la paix était revenus dans la maison, puis tous allèrent se coucher.

Le lendemain, le grand frère de Keylie se préparait pour sa fête. Mais vous vous en doutez...
- Oups... ! J'ai oublié, j'ai perdu mes produits la dernière fois... J'espère que maman ou papa en ont !

Dès que son frère eut le dos tourné, la vilaine terreur passa à l'action :

elle déchira la belle veste de son frère, la découpa avec sa paire de ciseaux, vida le paquet cadeau et remplaça le contenu par des punaises écrasées et un cadavre de poisson ainsi qu'un œuf fini depuis cinq mois, et d'autres choses plus abominables les unes que les autres...

Tout à coup, son frère revint dans la pièce ; vite, Keylie se jette à son cou pour lui faire croire qu'elle n'a rien fait et qu'elle veut juste l'aider :
- Vilain frimeur ! Il aurait pu m'inviter, ton copain ! Tiens, tu donneras ce cadeau à mon sosie si il est là-bas, lui.
Elle lui tendit un paquet cadeau qui contenait en fait de la mort-au-rat déguisée en bonbons.

- J'ai changé depuis hier et maintenant je fais plaisir aux gens. Plus tard je sauverai les gens ! mentit-elle.

Son frère fut étonné, déjà de ce comportement, mais aussi de l'odeur nauséabonde qui sortait de l'autre paquet, celui qu'il avait lui-même préparé (et qui avait été gâché par Keylie).

- Fais pas attention, p'tit gros, c'est papa qui a raté sa cuisine. Sa sent à des kilomètres, il y a même des gens qui croyaient en passant que c'était eux qui sentaient. Mais lorsque l'on rentre dans une pièce telle celle de ta fête il y a des matières sur les murs qui... qui... qui règlent ce genre de problèmes !! mentit-elle encore.

Ce fut ainsi, que le grand frère partit, l'après-midi, à sa fête. Quelle dommage, dirons-nous, à cause du trafic de sa sœur. Eh bien oui, dommage, mais si vous pensiez que ses bêtises étaient malgré tout finies... eh bien non !

Dès que son frère sortit de la maison, elle commença à mettre des publicités en papier découpé disant que pendant la fête les parents étaient morts, que l'on ne les reverrait jamais, qu'un chien avait fait ses besoins dans son lit et que plus personne ne pouvait nettoyer...

Une fois le massacre terminé, elle saccagea tout : les photos encadrées, au sol, bouts de verre éparpillées, un couteau avec du rouge pour le meurtrier des parents, le lit complètement défait (avec des odeurs pour imiter les besoins), des couvertures et des draps arrachés, découpés, des crachats sur le sol, des poussières, des fourmis et des toiles d'araignée. Elle mit des billes en plein le chemin, frappa le plafond avec des outils pour en détacher des morceaux de bois qui pendaient alors.

Elle termina rapidement avant que les parents ne puissent l'arrêter, alors elle hurla :
- WÂÂÂÂH !!! comme une folle pour avoir la paix.

Elle sortit et trouva le lieu de fête où l'on entendait la musique qui résonnait déjà.
Avant de rentrer, elle trompa et déchira les vêtements d'une pauvre jeune fille, et se maquilla pour avoir un teint mauvais et sombre. Elle se déchira les chaussures, le manteau, un peu de sang dessus pour la touche finale.

Enfin elle entra. La lumière l'éblouit, et mais elle avança, au début discrètement, alors un garde la trouva et la jeta dehors. Keylie furieuse, pris du rouge sang entre ses mains, en colla sur ses dents comme un vampire et se jeta elle-même à l'assaut du garde :
-WÂÂÂÔÔÔÔÔWÂÂÂÂÂÂ !!!

Elle lui échappa, mais celui-ci, furieux, se lança à sa poursuite.
Keylie courait à toutes jambes, passant entre les jambes, les vestes, les personnes de la fête.
Vite vite, son frère est là. Elle lui hurle dessus avec un air triste, celui-ci la chasse, l'attrape et la remet au garde. Celui-ci, mille fois furieux, mais heureux d'avoir attrapé la vilaine petite qu'il jeta dehors, lui arrachant tous ses vêtements et la laissant pleine de sang et de traces et de tee-shirts déchirés sur elle.

Rentrée à la maison, elle attrapa un morceau de papier cartonné, fila au bâtiment scolaire (où elle séchait) pour imprimer de fausses cartes, de faux billets etc. etc. .

- Papa, maman ! Hier, j'ai décidé de changer. Voici des billets cinéma luxe que j'ai achetés pour vous avec ma tirelire : et elle tendit vers eux son cochon vide (qu'elle avait simplement vidé en laissant les pièces dans une boîte).

Ainsi, ils allèrent au cinéma...
À suivre...

Feuillajaguar
Admin
Admin

Messages : 71
Points : 951
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/07/2015
Localisation : 
Avertissement invisible (modos admins)

Voir le profil de l'utilisateur http://strateg-artist.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum